RENCONTRE - YVES PATTE - Auteur paleo, head coach CrossFit Nivelles

  • Portrait de Marc
    Marc
  • le 11 février 2016
Interview
CrossFit Nivelles par Yves PATTE

Rencontre avec Yves Patte, gérant et fondateur de CrossFit Nivelles, l’une des plus belle box de CrossFit en Europe. En tant que véritable passionné et doté d’un sens de l'entrepreneuriat, il a développé de nombreuses activités liées à l’alimentation paleo et à la pratique du CrossFit.

Une vraie source d’inspiration et un portrait incontournable que je vous laisse découvrir dans cet article.

Peux-tu te présenter ? Raconter ton parcours dans le domaine de la nutrition et du CrossFit de tes débuts à aujourd’hui

téléchargement.jpg

J’ai découvert le CrossFit, il y a plus de 6 ans maintenant, avec un article paru dans Muscle & Fitness. A l’époque, je m’entraînais chez moi, en musculation plus ou moins classique, mais je cherchais précisément autre chose, des formes plus brutes et naturelles d’entraînement. Je faisais également de l’interval training en course à pied. Le CrossFit a été une vraie révélation pour moi : c’était intensif, c’était cool, c’était hardcore. J’ai dévoré les centaines de vidéos qu’il y avait déjà à l’époque sur CrossFit.com. Ça changeait de ce qu’on trouvait dans les magazines de musculation classique : les mecs portaient des shorts larges, des Chuck Taylor aux pieds, étaient tatoués et écoutaient du punk/metal en s’entraînant !


11411645_927138277327474_2595275988727965107_o.jpg

A l’époque, il n’y avait qu’un affilié en Belgique, et un affilié en France. Ils s’appelaient d’ailleurs respectivement CrossFit Belgium et CrossFit France. CrossFit Belgium s’appelle maintenant CrossFit Namur et est toujours bien actif. CrossFit France a disparu dans des circonstances un peu troubles, disons, mais certains parmi ceux qui s’y entraînaient ont créé les CrossFit Original Addicts. Voulant promouvoir le CrossFit, j’ai créé un blog : sportiseverywhere.com qui est toujours en ligne, mais je publie maintenant sur le site de ma salle : CrossFit Nivelles.

11227549_927138833994085_2980036077865983494_o.jpg

Via ce blog, j’ai rencontré pas mal de monde, dont ceux qui avaient comme projet d’ouvrir la salle CrossFit Brussels (qui deviendra par après Reebok CrossFit Brussels). Dès qu’ils ont ouvert, j’ai commencé à coacher pour eux. Je venais de faire ma formation Level 1. Je suis par après devenu leur community manager.

J’étais à l’époque enseignant dans le secondaire et je donnais plusieurs cours, dont « Éducation à la santé ». Je m’intéressais beaucoup à la nutrition et en particulier à la manière dont on peut réellement améliorer la santé des gens. J’ai beaucoup lu sur l’alimentation paléo et Zone, et j’ai commencé à effectuer du suivi alimentaire à Reebok CrossFit Brussels. Pour cela, on a édité un petit ouvrage d’une centaine de pages sur l’alimentation paléo/zone que nous n’avons pas vendu en tant que tel, mais qui sert de support au suivi que nous proposions.

Deux ans après leur ouverture, les gérants de Reebok CrossFit Brussels ont décidé d’ouvrir une seconde salle, CrossFit 1815, à Waterloo, près de mon lieu de vie. Ils m’ont donc demandé d’être le head coach et toujours le community manager. J’y faisais aussi du suivi alimentaire paléo/zone.

Parallèlement, j’ai poursuivi quelques projets annexes, comme du coaching à domicile, du coaching en studio privé. Et la revue médicale Néo Santé m’a demandé de publier chaque mois un article sur l’alimentation paléo dans sa rubrique nutrition.

Après plus ou moins un an à CrossFit 1815, j’ai eu envie de me lancer dans l’ouverture de ma propre salle, avec deux amis, dont l’un bossait comme commercial à CrossFit 1815 (Alex) et l’autre était athlète dans cette même salle (Arnaud). On a ouvert CrossFit Nivelles en février 2014.

11700662_927137677327534_4378455190104768117_o.jpg

Aujourd’hui, la salle a plus d’un an et demi et nous en sommes très contents. Elle faisait, à l’origine, 600 m2, mais nous avons eu l’occasion de doubler la surface. Nous avons donc maintenant 1200m2, ce qui nous permet de bien diversifier nos entraînements avec des cours spécialisés « Force », « Gym », « Run », « Mobility ». Et nous avons une zone « CrossFit Kids », dont nous sommes très fiers. Retrouvez l’album photo complet : Photos du stage CrossFit Kids - Août 2015

Comment as-tu découvert le paleo ? Peux-tu nous donner ton point de vue sur ce mode d’alimentation, ce qu’il t’apporte à toi et tes athlètes.

11204938_941459385895363_1189954288630636435_n.jpg


11891452_941463019228333_5934132470783984136_o.jpg

J’ai découvert l’alimentation paléo via le CrossFit. Avant cela, je pensais que je devais manger de tonnes de céréales « pour avoir de l’énergie »… En fait, j’avais surtout les intestins en guerre chaque soir, des problèmes de peau, de dents, et de tendinites. J’ai donc pu expérimenter sur moi-même les bienfaits de l’alimentation paléo avant de la proposer à mes athlètes. Tous ces troubles pré-cités ont disparu, en quelques semaines.
Depuis plusieurs années, j’écris chaque semaine un article sur l’alimentation paléo dans la revue Néo Santé. Je m’oblige à n’utiliser que des sources scientifiques, c’est-à-dire des articles parus dans des revues scientifiques internationales, et recensées sur PubMed. Et je découvre à chaque fois à quel point cette alimentation a des fondements scientifiques très forts.
En mangeant, on revient simplement à ce qu’on a mangé durant des millions d’années, et jusqu’il y a finalement très peu de temps au niveau de notre évolution. Durant ces millions d’années, notre corps s’est adapté à cette alimentation basée uniquement sur ce que nous pouvions chasser, pêcher, cueillir et ramasser : viande, poisson, oeufs, insectes et beaucoup de végétaux (légumes, fruits, feuilles, fleurs, écorces, racines, noix…).
Dès que l’on remange comme cela, on se sent mieux; tout un ensemble de mécanismes métaboliques se remettent à mieux fonctionner. Par exemple, durant l’immense majorité de notre évolution, nos glucides provenaient exclusivement de sources de sucres très lents, comme les végétaux. Notre corps n’est donc pas habitué à faire face constamment à de fortes doses de sucres, comme c’est le cas lorsqu’on base son alimentation sur les céréales et les produits industriels.
C’est aussi cela qui explique la montée en flèche du diabète de type 2 dans les pays occidentaux… (en savoir +)

J’ai vu qu’il y avait une cuisine chez CrossFit Nivelles, tu organises des cours ? Peux tu me parler de cette partie ?

11838780_102795796739071_3043966266986212351_o.jpg

Dans le CrossFit, on dit que le plus important est la nutrition. Seulement après, viennent les exercices et les entraînements qu’on fait. La célèbre définition du CrossFit en 100 mots, par Coach Glassman, le fondateur du CrossFit, commence d’ailleurs par la nutrition : « Eat meat and vegetales, nuts and feeds, some fruits, little starch, no sugar ». Du coup, on s’est dit, à CrossFit Nivelles, qu’il serait logique qu’on apprenne à nos membres à bien manger, tout comme on leur apprend les mouvements d’haltérophilie ou de gymnastique. On a donc initié des cours de cuisine, qui visent à faire en sorte que chacun apprenne comment cuisiner sainement…

téléchargement (1).jpg
En savoir +

Peux tu présenter ton projet O-Food également ? Comment est née l’idée ?

11222249_935278029846832_8881098096755258874_n.jpg

Le projet O-Food est la mise en pratique de ce qu’on pense en matière d’alimentation dans le CrossFit et de ce que j’écris actuellement en matière d’Empowerment, c’est-à-dire la capacité des individus à se reprendre en main.
En me présentant, j’ai oublié de dire que je suis sociologue à la base. J’ai travaillé comme chercheur en sociologie à l’université, et puis comme consultant en politique dans la privé, avant de devenir enseignant. J’ai poursuivi des réflexions que je mène depuis des années sur la capacité des individus à décider pour eux-mêmes, à ne plus « déléguer » à d’autres le soin de choisir pour eux. Et je crois que c’est très présent à l’heure actuelle, dans nos sociétés occidentales : nous nous rendons compte qu’on ne peut plus laisser à l’industrie le soin de décider pour nous ce que nous devons manger
Nous devons reprendre en main notre alimentation, être capables de produire et cuisiner notre propre nourriture. C’est de là que vient le nom « O-Food » : c’est le diminutif de « Own Food », qui veut dire « notre propre nourriture » en anglais, au double de sens que c’est l’alimentation qui nous est propre « à nous, être humains », puisque c’est celle que nous avons connue durant des millions d’années, mais aussi « notre propre nourriture » en ce sens que c’est celle que nous sommes capables de faire nous-mêmes, avec ces produits naturels, de saison, locaux, etc.
O-Food, c’est donc une invitation à reprendre son alimentation en main ! 
En savoir +

11227587_1656566061226328_75383558594345707_o.jpg

De là, nous avons voulu aller plus loin également, en nous disant que ce projet devrait aussi permettre à celles et ceux qui le veulent de reprendre en main leur projet professionnel. Il y a plein de gens qui sont de vrais passionnés de cuisine, mais qui n’osent pas se lancer. Nous voudrions qu’O-Food puisse être une opportunité pour eux. C’est ainsi que se sont lancés les food trucks : des passionnés qui ont envie de partager leur passion en proposant des produits de qualité. la marque O-Food est une « franchise » au sein de laquelle des « franchisés » peuvent se lancer et parfois quitter leur ancien boulot pour se lancer dans ce nouveau projet professionnel. Nous avons commencé en Belgique, mais on nous contacte maintenant depuis la France ou la Suisse. Toute personne intéressée par le projet est invitée à nous contacter via notre site web !

Pour plus d’informations sur la question de l’empowerment, de l’alimentation, etc. j’écris actuellement un ouvrage qui devrait s’intituler « Empowerment ou la société de l’anti-délégation », dont vous pouvez trouver les parties écrites au fur et à mesure sur mon blog.

Les clients qui se présentent au food truck sont-ils informés de ce qu’est le paleo? Quelle est leur réaction ?

11701077_930687130305922_1115238984365524174_n.jpg

Il y a les deux profils : il y a celles et ceux qui savent exactement ce que c’est et qui viennent pour cela. Ils viennent chercher un burger « paléo ». Et puis il y a celles et ceux qui ne savent pas, qui viennent manger un burger et qui se rendent compte que ça peut être vachement bon, un burger sans céréales, avec de la bonne viande de qualité, du guacamole fait maison, etc. Pour eux, c’est le premier contact avec l’alimentation paléo, et on veut les y amener via leurs papilles gustatives, plutôt que par de la théorie médicale… Et ça marche plutôt bien ! ;-)

Comment vois-tu l’évolution du paleo en Belgique et en France qui se développe tout juste par rapport à certains pays ?

téléchargement.jpg

Je crois que l’alimentation paléo va se développer en Belgique et en France comme elle s’est développée ailleurs. Tout simplement, parce que ce type d’alimentation répond aux attentes actuelles des gens : manger plus sainement, savoir précisément ce que l’on mange, revenir à une alimentation plus locale, plus maîtrisée. Nous en avons tous marre d’apprendre qu’on mange du cheval en pensant manger du boeuf, d’apprendre que telle chose rajoutée dans nos plats est potentiellement cancérigène, qu’on bouffe des pesticides, des antibiotiques, etc.

Donc, je crois que l’alimentation paléo va continuer à se développer, ainsi que toute autre forme d’alimentation à base d’aliments plus naturels. Ca pourrait aussi être le cas de l’alimentation « vegan ».

Un mot pour la fin ?

Je dirais « décidez par vous-mêmes et pour vous-mêmes ! ». Informez-vous et instruisez-vous pour être capable de prendre les bonnes décisions vous concernant, décidez ce que vous allez mettre dans votre bouche, décidez ce que vous voulez être capables de faire avec votre corps, à 20 ans, à 30 ans, à 50 ans et à 90 ans ! ;-)

Et je terminerais aussi sur un grand remerciement pour cette proposition d’interview, ainsi que sur des encouragements pour ton site !!


Découvrez l’intérieur de CrossFit Nivelles

Je profite de cet article pour partager avec vous, mon top 3 des articles publiés par Yves Patte :

Crédit photo : Ben coche

Retrouvez: 
CrossFit Nivelles
CrossFit Nivelles
La marque Forty Nine
La marque Forty Nine
Partager cet article : 

L'auteur de l'article :

Portrait de Marc
Marc

Marc est éducateur sportif et passionné de nutrition. Il est rédacteur pour le site SUPER7 où il partage ses conseils, recettes et workouts. Il a également créé la section Cross-Training au sein de l’association sportive SUPER7. Marc adopte au quotidien un mode de vie sain qui lui permet d’être en forme toute l’année, en bonne santé et performant dans tout ce qu’il entreprend. Sa mission est de partager ses connaissances au plus grand nombre