Régime paléo ou modèle paléo ?

  • Portrait de Marc
    Marc
  • le 12 novembre 2017
Article
Régime paléo ou modèle paléo ?

Cela fait plusieurs années que j'ai découvert le régime paléo et il compose la base de mon alimentation. Ayant assez de recul maintenant, je voulais partager avec vous une notion très importante, dont on parle peu et qui vous aidera à suivre une alimentation saine le restant de votre vie. 

Régime paléo ou modèle Paléo ?

Pour lancer le sujet, je me suis inspiré d'une réflexion de Chris Kresser et voici ce qu'il dit :  "Au cours des dernières années, au fur et à mesure que la popularité du régime Paleo s'est développée, beaucoup de confusions ont émergé sur ce qu'est exactement le régime Paleo. Les préconisation varient d'un auteur / blogueur à un autre et celà a malheureusement provoqué une certaine confusion pour les personnes qui découvrent le régime paléo"

  • Est-ce que le régime Paleo est faible en glucides ou peu gras? Est-ce que la graisse saturée est permise? Si c'est le cas, combien?
  • Combien de protéines faut-on manger sur un régime Paleo?
  • Est-ce que le régime Paleo inclut les produits laitiers - ou non? Quels types de produits laitiers?
  • Quels sont les aliments réellement permis ? Est ce que tel aliment est paléo ? Etc, etc.

Plus récemment, certains auteurs / blogueurs ont préconisés un régime alimentaire basé à peu près sur les principes du Paleo, mais peut également inclure des produits laitiers et même certaines pseudo-céréales comme le riz basmati et le sarrasin, selon la tolérance individuelle. L'absence d'un aliment pendant l'ère paléolithique ne signifie pas nécessairement que ce n'est pas nutritif ou bénéfique (certains produits laitiers ou pseudo-céréales en sont un bon exemple). Certaines personnes préfèrent mieux vivre sans produits laitiers, d'autres semblent prospérer sur eux. Certains se sentent mieux avec une approche faible en glucides, tandis que d'autres se sentent mieux à en  manger plus. Certains semblent nécessiter une consommation accrue de protéines mais d'autres réussissent lorsqu'ils mangent une quantité plus petite. C'est pourquoi il suggère d'arrêter d'essayer de définir le «régime Paleo» et de commencer à le penser plutôt comme un «modèle Paleo».

Quelle est la différence? 

  • Un régime Paleo implique une approche particulière avec des paramètres clairement définis que toutes les personnes doivent suivre. On lit d'ailleurs souvent "les aliments autorisés, les aliments interdits, etc." (j'ai horreur de ces termes) Il y a ici peu de place pour la variation individuelle ou l'expérimentation. 
  • Un modèle Paleo implique une approche plus souple et plus individualisée. Un modèle contient un format de base ou un ensemble de directives générales qui peuvent ensuite être personnalisés en fonction des besoins et de l'expérience uniques de chaque personne.

Mais voici la principale différence entre un régime Paleo et un modèle Paleo : suivre un régime alimentaire ne vous incite pas à penser, à expérimenter ou à considérer les circonstances particulières comme vous le ferez en suivant un modèle. La seule façon de déterminer si un régime alimentaire est optimal pour vous est d'expérimenter et d'observer . La meilleure façon de le faire est de supprimer les aliments «zone grise» dont vous pensez que vous pourriez avoir des problèmes, comme les produits laitiers, les céréales, etc. pendant une période de temps (habituellement 30 jours suffisent) et les ajouter à un à la fois et observez vos réactions. Ce «défi de 30 jours» ou le régime d'élimination est ce que les gens comme Robb Wolf ont recommandé depuis longtemps.

En tant qu'êtres humains, nous sommes tous semblables et différents à la fois. Nous partageons la même physiologie de base, c'est pourquoi un modèle Paleo est logique. Il existe certains aliments qui, en raison de leur structure chimique, nous affectent tous indépendamment de nos différences individuelles. D'autre part, chacun de nous est unique. Nous avons grandi dans différentes familles, avec différentes habitudes alimentaires, expériences de vie, expositions aux toxines environnementales et modes de vie. Beaucoup de nos gènes sont les mêmes, mais certains sont différents et la façon dont ces gènes ont été déclenchés ou exprimés peut également différer. Pour les personnes atteintes d'une maladie auto-immune, les produits laitiers et les œufs peuvent être problématiques. Pour les autres, ces aliments sont souvent bien tolérés. Cette variation ne fait que souligner l'importance de découvrir votre propre alimentation optimale plutôt que de suivre aveuglément la prescription de quelqu'un d'autre.

Je pense donc que c'est une perte complète de temps et d'énergie de discuter de ce qu'est un régime Paleo, car la question est essentiellement sans réponse. La question la plus importante est, quel est votre alimentation optimale à partir de ce modèle ?

Partager cet article : 

L'auteur de l'article :

Portrait de Marc
Marc

Marc est éducateur sportif et passionné de nutrition. Il est rédacteur pour le site SUPER7 où il partage ses conseils, recettes et workouts. Il a également créé la section Cross-Training au sein de l’association sportive SUPER7. Marc adopte au quotidien un mode de vie sain qui lui permet d’être en forme toute l’année, en bonne santé et performant dans tout ce qu’il entreprend. Sa mission est de partager ses connaissances au plus grand nombre