LA VÉRITÉ TOXIQUE SUR L'ALIMENTATION MODERNE

  • Portrait de Marc
    Marc
  • le 08 juillet 2019
Blog note
LA VÉRITÉ TOXIQUE SUR L'ALIMENTATION MODERNE

Alors que les êtres humains vivaient dans la peur de la peste ou de la tuberculose, l'alimentation est aujourd'hui la principale cause de mortalité dans le monde.

"Notre style de vie libre et confortable est miné par le fait que notre nourriture nous tue, non pas par manque de nourriture, mais par son abondance - une sorte d'abondance creuse."

"Ce que nous mangeons actuellement est une cause plus grande de maladie et de décès dans le monde que le tabac ou l'alcool. En 2015,environ 7 millions de personnes sont mortes de fumée de tabac et 2,75 millions de causes liées à l'alcool, mais 12 millions de décès pourraient être attribués à des «risques alimentaires» tels que des régimes pauvres en légumes, noix et fruits de mer ou riches en viandes transformées et boissons sucrées."

"À aucun moment de l'histoire, les produits comestibles n'ont été aussi faciles à obtenir."

"Parler de ce qui ne va pas avec l'alimentation moderne est délicat, car la nourriture est un sujet délicat. Personne n'aime se sentir jugé sur ses choix alimentaires,"

"Dans l’état actuel des choses, notre culture est beaucoup trop critique à l’égard des consommateurs de malbouffe et pas assez critique à l’égard des entreprises qui en tirent profit."

"Ce qui a le plus changé depuis les années 60, ce n’est pas notre volonté collective, mais la commercialisation et la disponibilité d’aliments riches en énergie et pauvres en nutriments."

"Un des mythes sur les aliments est l'idée qu'il existe un régime alimentaire parfaitement sain.
Chaque communauté humaine à travers le monde mange un mélange de «sain» et de «malsain», mais la question essentielle est de savoir où va l'équilibre.

"Depuis 50 ans ou plus, notre système alimentaire est aveuglément concentré sur la question de la quantité. Depuis la fin du rationnement après la seconde guerre mondiale, nos systèmes agricoles se sont concentrés sur l’approvisionnement en nourriture des populations, sans se demander si cet «aliment» était bénéfique pour la santé humaine. 
Mais maintenant, il y a des lueurs d'un retour à la qualité, avec une reconnaissance dans les milieux de la santé publique que la nourriture est plus qu'une simple question de calories entrées et sorties."

"il devient de plus en plus évident que la façon dont nous mangeons actuellement n’est pas durable - pour la planète ou pour la santé humaine."

"L'espoir est que certains gouvernements et villes du monde prennent déjà des mesures pour créer des environnements dans lesquels il est plus facile de se nourrir de manière saine et joyeuse.

Amsterdam a été la première ville riche au monde à réduire l'obésité infantile grâce au programme de promotion du poids santé d'Amsterdam (AHWP). De 2012 à 2015, le pourcentage d'enfants en surpoids ou obèses a diminué de 12%. L'AHWP a travaillé sur plusieurs fronts à la fois, allant de l'interdiction du marketing de la malbouffe lors d'événements sportifs à l'augmentation des fontaines d'eau dans la ville."

Extraits de l'article original - Good enough to eat? The toxic truth about modern food - The Guardian

Partager cet article : 

L'auteur de l'article :

Portrait de Marc
Marc

Marc est éducateur sportif, entraineur CrossFit Level-1 et passionné de nutrition. Il adopte au quotidien un mode de vie sain qui lui permet d’être en forme toute l’année, en bonne santé et performant dans tout ce qu’il entreprend. Sa mission est d'aider les autres à atteindre leur meilleure forme physique grâce à l'entrainement fonctionnel et l'alimentation naturelle.