POURQUOI LE CROSSFIT PERMET-IL DE COURIR PLUS VITE ?

  • Portrait de Marc
    Marc
  • le 07 février 2019
Blog note
POURQUOI LE CROSSFIT PERMET-IL DE COURIR PLUS VITE ?

Comment Karly Wilson est passé de 41kg à 57kg et de 3h55 à 3h05 au marathon grâce au CrossFit.

Après avoir terminé première d’un marathon dans sa catégorie d’âge, Karly Wilson regarda les autres concurrentes qui l’accompagnait sur le podium et remarqua qu’elle était beaucoup plus musclée qu’elles. “Les gens doivent savoir qu’il existe une manière plus saine de courir”, pensa t -elle alors qu’elle était sur ce podium. 

Karly couru son premier marathon en Avril 2011. Elle termina en 3:36 et en est devenue accroc. Elle s'inscrit à un marathon en Mai et un autre en Juin et elle finit rapidement par courir un marathon par mois avec des temps compris entre 3:40 et 3:55.

Après avoir rencontré son futur mari, marathonien et CrossFitter, elle décida de faire un essai. Elle se consacra à apprendre la Pose Methode et y ajouta des entraînements CrossFit. Elle diminua ses distances de course à l'entraînement et gagna du muscle pour passer en peu d’années de 41 à 57 kilos.

Cinq années après avoir incorporé le CrossFit à ses entrainements, Wilson continue de courir un marathon par mois, et elle vient de réussir son meilleur temps : 3:05 !!

Afin d’expliquer ce phénomène, Chris Hinshaw nous explique :

Pour comprendre pourquoi, il est important de savoir que la plupart des personnes ont un équilibre 50/50 de fibres musculaires lentes et de fibres musculaires rapides. Lorsqu’un athlète effectue un entrainement traditionnel de marathonien, il ou elle développe ses fibres musculaires lentes - comme on peut le comprendre, seulement la moitié du nombre total de fibres.  Cela signifie qu’un pourcentage massif de ces fibres musculaires disponibles sont passives. Elles ne sont pas développées. Afin de développer ses fibres rapides, vous devez faire de l'entraînement à haute intensité. Lorsque les fibres lentes n’en peuvent plus, le cerveau fait appel aux fibres rapides.

Les CrossFitters ne profitent pas de ce que les marathoniens savent, et les marathoniens ne profitent pas de ce que les CrossFitters connaissent, car beaucoup d’athlètes CrossFit font l’erreur de ne pas développer leurs fibres lentes.

Karly Wilson ajoute : “Ma posture a changé ma manière de respirer, ma posture. Tout a changé en gagnant ces muscles et cela ne m’a pas gêné du tout.”

 

Extraits de l'article original - Courir avec les muscles

Partager cet article : 

L'auteur de l'article :

Portrait de Marc
Marc

Marc est éducateur sportif, entraineur CrossFit Level-1 et passionné de nutrition. Il adopte au quotidien un mode de vie sain qui lui permet d’être en forme toute l’année, en bonne santé et performant dans tout ce qu’il entreprend. Sa mission est d'aider les autres à atteindre leur meilleure forme physique grâce au Cross-Training et l'alimentation naturelle.