STORY - ISABELLE

  • Portrait de Marc
    Marc
  • le 17 décembre 2020
Article
STORY - ISABELLE

Une journée ordinaire ...

J'attaque la journée par un bon petit déjeuner : un bol de thé, 2 tranches de pain nordique tartinées de purée d’amandes, un yaourt fait maison et un fruit de saison ( parfois j’ajoute même un œuf si je vais courir ou "marcher nordique" le matin.

Une bonne douche et je m’habille... debout. Avant, pour enfiler pantalon et chaussettes, j’étais assise sur le bord du lit... maintenant, j’arrive à tenir en équilibre pour enfiler une chaussette ou une jambe de pantalon.

Aujourd’hui, c’est ménage ( on s’y colle tous les deux avec mon chéri). Quand je passe le chiffon le long des plinthes, je pense à cet exercice qu’on fait au gymnase quand on pousse ce foutu sandbag, penché à quatre pattes... pousser un vulgaire chiffon, trop facile.

Et j’ai remarqué qu’à chaque fois que je soulève un objet (mes tabourets de cuisine entre autre), je le fais comme si je faisais un soulevé de terre.... sans parler des burpees que je fais chaque fois que je me relève quand je passe l’aspirateur sous les lits (je sais, je suis une psychopathe de la poussière). 

Pour ce midi, j’ai préparé un bon curry de légumineuses (c’est Marc qui l’an dernier a organisé un atelier cuisine sur ce thème), c’est super bon et au moment où mon chéri me réclame la viande, je lui explique qu’en fait, il n’y en a pas parce que pas besoin...bon, il finit par s’habituer à ces nouvelles habitudes alimentaires....

Cet après-midi, je dois aller faire quelques courses. Là encore, au moment de mettre les sacs de courses du caddie dans le coffre, puis du coffre par terre, puis de par terre à la porte , puis, monter l’escalier de la cave avec les sacs, les différents soulevés de terre, tirages, steps travaillés à l’entraînement prennent tous leurs sens.

Mais vite, il ne faut pas perdre de temps, car ce soir, il y a entraînement en live avec Marc. C’est quand même top de pouvoir continuer à bouger en ces temps compliqués. Et, pour le coup, paradoxalement, j’ai l’impression de créer du lien avec certains adhérents Super7 que je ne côtoie qu’au travers de l’entraînement en live... c’est une période vraiment bizarre.

Après avoir bien transpiré, une bonne douche et une repas léger... bah,oui parce que manger comme un reine au petit déjeuner, comme une princesse au déjeuner et comme une pauvre au dîner, c’est en côtoyant la team Super7 et surtout Marc que je l’ai appris. Migraineuse depuis toujours, cette façon de m’alimenter à considérablement diminué le nombre de mes migraines. 

Si j’ai fait ce petit texte, c’est pour montrer à quel point le cross-training est entré dans ma vie quotidienne. C’est devenu pour moi un mode de vie. Je ne cherche pas du tout la performance, mais, plutôt, une façon d’être mieux dans mon corps afin que celui ci soit le moins possible en souffrance dans la vie de tous les jours.

En parallèle, j’ai changé aussi ma façon de m’alimenter ce qui m’a permis d’éviter des crises de migraines.

Et puis, j’ai fait des nouvelles rencontres et c’est toujours très chouette de découvrir de belles personnes. Bref, si je ne donne pas encore la meilleure version de moi même, je crois que je suis sur la bonne route.

Ah! Dernière chose, je viens d’être opérée du pied... merci Marc de m’avoir si bien préparée pour: passer d’un brancard à un autre en souplesse, pour pouvoir se lever et s’asseoir en ne s’appuyant que sur une jambe (les fameux pistols que j’ai vraiment du mal à exécuter)...

Isabelle  

 

Partager cet article : 

L'auteur de l'article :

Portrait de Marc
Marc

Marc est éducateur sportif, entraineur CrossFit® et diplômé en nutrition. Sa mission est de vous aider à atteindre votre meilleure forme physique grâce à des programmes d'entrainement et de nutrition.